[ Picto ] - Compétences et système de notation

Je pense que ce sera plus simple de m'exprimer ici que sur Twitter =)

Un pote demande un coup de main ou comment on verrait le design du picto. "Compétences". J'ai croisé un site cette semaine sur lequel l'auteur a mis un engrenage, et je m'étais posé la question de la pertinence. De mon point de vue - et je dis pas que c'est la solution juste une idée - l'étoile me semble pertinente dans la mesure où vos compétences font de vous des stars et que par ailleurs on voit depuis des années des systèmes de "star rating". Ces systèmes permettant aux profils qui l'utilisent de faire une représentation graphique de leur compétences. Par exemple, (je fais simple et vite) :

  • HTML: *****
  • CSS: **
  • JS : *****
  • COBOL : *

On dérive un peu mais on me dit que les ratings sont épineux en me demandant sur quelle échelle je peux me baser pour juger des compétences

L'échelle est 1 à 5, à priori si on met une étoile cela signifie qu'on est novice et 5 qu'on maitrise. Alors effectivement dans l'absolu, cela ne veut rien dire mais il y a un contexte qui permet de pondérer cette échelle. Par exemple en fonction du nombre d'années d'expériences, du parcours, des boites fréquentées, d'un Github fournis etc...

A destination des recruteurs IT

Par chance, je reçois régulièrement des propositions de postes par des boites de recrutement IT et je dois dire que dans 95% des cas le premier mail est complètement à côté de la plaque. Visiblement je ne pas le seul, Eric a publié récemment ce billet. En toute modestie je pense que mon CV est très accessible via un googling très simple sur les mots-clés "Adrien Leygues CV" qui permet de vérifier rapidement si je vais pouvoir correspondre à votre besoin. Si vous cherchez des profils de production (Développeurs, Créatifs, Chef de projets etc...), des recherches vous permettrons la plupart du temps de tomber sur leur site personnel, leur book, leur activité associative, leur profil sur des réseaux sociaux professionnels ce qui vous permettra d'obtenir des informations sur la personne que vous allez contacter.

Qualifier le besoin du client

Avant de contacter des profils techniques, assurez-vous d'avoir compris le besoin de votre client, notamment en matière de technologies à connaitre. C'est d'autant plus vrai de nos jours car les technos sont diverses et de plus en plus nombreuses. A-t-il besoin d'un profil back-end ou front-end ? Concrètement doit-il maitriser des langages tels que Python, Ruby, PHP, Java ou .NET agrémentés de bagages en gestion de base de données Oracle, SQL ou cherchez vous quelqu'un qui maitrise des langages comme HTML, CSS, Javascript, XML ou encore Actionscript pour des animations / applications Flash ou Flex ?

Ces domaines relèvent, certes, du Développement et de la Programmation mais sont différents si vous cherchez quelqu'un de qualifié et avec de l'expérience. Choisir un profil qui a de l'expérience vous permet de garantir dans une certaine mesure qu'il déjà été confronté à des problématiques fortes et lui permettra d'anticiper les nombreuses problématiques inhérentes à son métier ET surtout à ses langages de prédilection. Rien de plus décevant que d'engager un Free pour une mission et se rendre compte qu'il n'est pas expert dans le langage demandé mais dans autre !

Évitez de stipuler dans votre annonce que vous cherchez un stagiaire qui maîtrise tous les domaines énoncés plus hauts, vous seriez décrédibilisés instantanément. Il est par ailleurs très peu courant qu'une seule et même personne maîtrise plusieurs langages. A nouveau, ce qui fait l'expertise d'un profil est par définition son expérience et donc le temps passé à utiliser des technologies dans différents contextes. Cette expertise s'acquiert avec le temps et les projets réalisés, et surtout avec la confrontation aux problèmes. Pour être très clair, vous aurez du mal à trouver un profil qui soit expert dans le back-end ET dans le front-end avec 2/3 ans d'expérience. Ces profils existent mais sont rares et comme tout ce qui est rare, ils représenteront un investissement conséquent pour votre entreprise.

Prendre contact avec un profil

L'un des motifs qui motive l'écriture de ce billet est la manière et le pourquoi vous entrez en contact avec nous. Voici les quelques extraits de mails que j'ai reçu et qui ne me motivent pas du tout à vous répondre :

Bonjour,

Etes-vous à l'écoute d'opportunités professionnelles ? Vous pouvez m'envoyer votre CV à cetteadresse.
Cordialement

3 polices de caractères en 4 lignes, passons - une nouvelle fois -  sur la faute de frappe qui arrive à tout le monde, doubles saut de lignes inutiles, aucune précision sur les postes proposés.

Bonjour

nous cherchons notre chef de projet , notre société en pleine expansion basé

a Issy les Moulineaux recherche son chef de projet pouvant gérer 2 développeurs et un graphiste pour un projet de retransmission live innovateur

Mr XXXXX  ,   PDG  AAAA-AAA

Vous allez dire que je chipote sur la présentation, mais de la même manière que vous attendez un CV propre et lisible ainsi qu'une personne propre sur elle au premier contact, relisez vos mails, évitez de mettre des espaces partout, de vous répéter. Précisez les technologies utilisées sur votre site. Dans ce mail, il n'y a même pas de signature, bref, ça sent que c'est envoyé vite fait.

Monsieur ADRIEN,

Il y a quelques temps, vous nous avez communiqué votre candidature.
Afin de pouvoir répondre à d'éventuels futurs besoins, nous souhaiterions savoir si vous êtes toujours à l'écoute d'oportunités.
Pouvez-vous, nous faire parvenir votre curriculum vitae à jour des derniers éléments concernant votre parcours professionnels.

En vous remerciant par avance.

Très cordialement,

Passons sur l'intro, je crois qu'à part mes amis ou mon coiffeur, pour rigoler, personne ne m'appelle Monsieur ADRIEN, ça sent l'envoie de mail à la chaîne. Évitez les majuscules, cela donne l'impression que vous me criez dessus dès la première ligne. Je ne crois pas vous avoir communiqué mon CV puisque je ne contacte pas de cabinet de recrutement directement. Passons sur la faute d'orthographe qui peut arriver à tout le monde. Je suis désolé de ne pas vous faire parvenir mon CV à jour car vous n'avez pas du tout fait l'effort de faire un google rapide pour le consulter et le télécharger. Je comprends tout à fait que vous ayez besoin d'un CV au format word pour le ranger dans votre dossier ou l'imprimer mais pour info vous pouvez aussi bookmarker des CV en ligne ou les imprimer en PDF depuis votre navigateur. J'adore "Très cordialement", un peu comme dans "bien cordialement,"  qui me semble très informel dans le cadre d'un recrutement. Je suis un peu rigide mais je pense que "Cordialement" est correct et que cette déformation vient probablement de l'anglais "best regards".

Adrien,

Je recherché un chef de projet technique, avec un profil de développeur qui connaît le langage Php.

Il devra manager 2 ou 3 développeurs, et accompagnera les chefs de projets et directeurs de clientèle aux réunions client.

Il s’agit d’une belle agence, basée à Paris. Je ne peux pas vous révéler le nom pour l’instant étant tenue par des closes de confidentialité.

Ce mail date de 2008, date à laquelle je ne faisais pas de PHP et donc incapable d'apporter de l'expertise sur ce type de projet ainsi qu'un encadrement valable.

Bonjour Adrien,

Je suis consultante dans un cabinet de recrutement spécialisé en Web et Publicité et j'aurais aimé m'entretenir avec vous au sujet d'un poste qui pourrait vous intéresser.

Merci de transmettre un numéro où je peux vous joindre. Vous pouvez également me contacter par mail ou sur ma ligne directe (ci-dessous).

Leitmotiv, pourquoi ne dites vous pas ce que vous cherchez directement ? Je suis très curieux de savoir pourquoi vous cultivez un mystère autour du poste ! Je suis surement de nature naïve et par correction dans un monde aussi petit que le notre je ne me permettrais pas de vous by-passer en contactant directement la boîte. Par ailleurs, il y a des entreprises dans lesquelles je n'ai pas envie de travailler de part leur mauvaise réputation ou leur positionnement géographique. Alors évitons de perdre notre temps et annoncez directement la couleur. A défaut de donner le nom de la boîte, donnez mois au moins quelques infos sur le poste qui "pourrait m’intéresser".

Bonjour,
Je recherche pour l'un de nos clients un analyste-programmeur Microsoft développant en .net, C# et ayant des compétences SQL et une experience VB6.

Ci-joint les détails dans notre fiche descriptive.

Je ne suis pas développeur, je suis chef de projet et à part une formation d'un mois sur C# .NET, je ne l'ai jamais pratiqué et je pense qu'il serait une inutile voire ridicule de présenter mon CV à votre client.

En voici qui permettent d'engager la conversation et qui m'ont donné envie de répondre :

Bonjour,

Suite à la prise de connaissance de votre CV, ce dernier à retenu toute notre attention .

NEVUS, société de prestation de services informatiques créée en 2000, indépendante, est spécialisée dans la réalisation de projets en langages objet et dans la Business Intelligence.

NEVUS a toujours mis au cœur de son métier l’utilisation de technologies innovantes et la recherche en optimisation des outils et des process.

Ses clients sont exclusivement des grands comptes.

NEVUS est Microsoft Gold Partner depuis 2006 et est notée G4+ par la Banque de France (indice de confiance supérieur à 15/20).

Notre société recherche des profils tels que le votre pour les faire monter en compétence . Aussi je souhaiterais vous présentez les postes et évolution de carrière que nous pouvons vous proposer . Vous trouverez ci-joint le(s) descriptifs) de poste suceptible(s) de vous intéresser . N'hésitez pas à revenir vers moi si vous êtes intéressé, je me ferais un plaisir de vous apporter les compléments d'informations utiles .

Dans l’attente de m’entretenir avec vous je vous prie d’agréer Monsieur, mes salutations respectueuses .

Virginie COPEL

01 . 48 . 03 .71.07

vc@nevus.fr

Nevus

13 rue Yves toudic

75010 Paris

Je me permets de laisser les coordonnées en clair car il n'y a rien de confidentiel et je trouve que ça rend la pareille à cette recruteuse qui prend le temps de faire son travail avec soin sur l'approche, les infos, le tout avec une présentation claire. J'ai même accès aux détails des postes qui peuvent m'intéresser.

Bonsoir Adrien,

Je viens de tomber sur votre site (cv) en surfant sur le web, ainsi que celui de Paris Web.
Je voulais savoir si vous étiez susceptible à titre indépendant de donner des formations sur le HTML & CSS.

Merci d'avance,
Cdt,
Benoit Caire

Clair, concis et direct et vous avez eu le bon réflexe de me googler avant de me contacter. Benoit, j'ai compris en deux lignes votre besoin et vous avez compris dans quels domaines je peux vous aider.

Voici un mail très complet :

Bonjour,

Nous renforçons l’équipe logicielle Web 2.0 d’un Editeur International d’origine Française, acteur Majeur des plateformes de développement RIA, offrant de réelles possibilités d’évolution.

De ce fait, nous recherchons un  Technical Product Manager dans les environnements Web 2.0. Il sera intégré dans la nouvelle équipe logicielle offre RIA, constituée d’ingénieur R&D, d’Ingénieurs Qualité ainsi que de Products Managers.

Mission :En coordination avec les équipes Marketing et Engineering, il prend en charge un programme logiciel : analyse des besoins, rédaction des spécifications fonctionnelles et techniques, réalisations, suivi des plans de test…

Profil :

- Formation supérieure en Informatique/Web

- Background de développeur Web (Ajax, Javascript…) + première expérience en conduite de projet WEB – (rédaction des spécifications…)

- OS : Windows et/ou Linux

- Connaissance  des environnements Web (N-tiers, Web Services, RIA)

Capacité à communiquer, curiosité technologique, passion pour l’innovation, autonomie, potentiel.

Entre 40 et 55 K€ selon le profil et l’expérience

Pourquoi postuler ?

Editeur international d’origine Française – 7 filiales à l’étranger

Solidité de la société : 25 ans d’expérience, management expérimenté,  trésorerie élevée, + bons résultats, …

· Nouvelle offre logicielle

· Technologies innovantes (Prix OSEO/ANVAR) ; 22 % réinvesti dans la R&D

· Bonnes valeurs : travail, transparence, état d’esprit collectif

· Culture de l’évolution

Si vous répondez par la positive à ce mail, merci de me contacter rapidement par mail (en précisant la référence TPM 2/JS) afin que nous puissions échanger sur cette opportunité.

Dans le cas contraire, n’hésitez pas à transmettre ce message aux personnes de votre entourage susceptibles d’être intéressées.

Nous proposons d’autres postes chez des Editeurs ou en SSII ; aussi n’hésitez-pas à nous faire part de vos attentes et à nous faire parvenir votre CV.

Bien cordialement,

Caroline Bord|Consultante | ITGS Search

18, rue du Château - 92200 Neuilly-sur-Seine - France

Tel: +33 (0)1 55 62 06 72 | Mob: +33 (0)6 22 13 62 84

Gal +33 (0)1 55 62 06 70 | Fax +33 (0)1 46 37 25 98

Mail | Web | Témoignages

Il y a clairement une différence entre les recruteurs qui prennent le temps de vous contacter et ceux qui le font à la chaine et qui donne le sentiment d'être un profil parmi d'autres. Nous sommes pourtant humains et de la considération même par mail n'est jamais superflue. Donnez nous envie de venir vous voir !

Faire bénéficier aux recruteurs de votre réseau

Dans certains cas on vous demandera spontanément, si vous n'êtes pas intéressé, de partager l'annonce dans votre réseau. Je pense l'avoir fait avec une ou deux annonces parce que je connaissais un collègue potentiellement intéressé mais c'était après avoir eu plusieurs bons échanges avec un recruteur. Je ne vois pas pourquoi je vous ferais bénéficier de mon réseau que j'ai construit au fil des années. Pourquoi vous accorderais-je ma confiance en vous mettant en relation avec un ami ou un collègue sans vous avoir rencontré et sans avoir pu évaluer votre sérieux ? Recommander une personne est une responsabilité à double sens, je dois être sur que les deux parties peuvent coller et que le sérieux sera de rigueur.

Linked In, Experteer et Cadremploi

Un petit mot sur ces réseaux sociaux. Comme pour les contacts par mail, si vous souhaitez rentrer en contact avec un profil, n'hésitez pas à modifier et personnaliser avec des informations pertinentes, qui pourraient donner envie d'accepter l'invitation, le message d'introduction. La qualité d'un réseau se fait aussi parce que vous connaissez les gens qui en font partis et je n'accepte pas systématiquement n'importe qui dans ma liste de contact.

Pour conclure, les recommandations en résumé

Je sais que le métier de recruteur est un métier difficile mais il y a a quelques efforts à fournir pour améliorer la qualité de vos contacts, en voici le résumé :
- Pourquoi vous nous contactez ? une mission, un CDD, CDI, une formation ...
- Quel est le poste ? Développeur, Chef de projet, Lead technique etc...
- Quelles sont les technos cibles ? Front-End versus Back-end, Illustrateurs vs designer, les deux, PHP ou Ruby ?
- Où se situe le poste ?
- Qu'est-ce qui a retenu votre attention sur notre profil et ce qui vous motive à nous contacter ? L'expérience correspond, la carrière indique que vous êtes mûrs pour évoluer, vous parlez plusieurs langues, vous êtes certifié etc...
- Relisez votre mail pour éviter les fautes de frappe ou les erreurs de typos
- Indiquez clairement vos coordonnées

Adrien

N.B : Dans le cas où vous ne désirez pas voir apparaitre le nom de votre société dans cet article, n'hésitez pas à me le faire à savoir afin de le retirer.

gMail et son mauvais moteur de recherche

J'ai toujours eu un peu de mal avec gMail, c'est une question de goût, je préfère un bon client lourd comme l'excellentissime Thunderbird.

Au-delà des questions d'ergonomie, je ne trouve pas les mots pour dire ce que je pense du moteur de recherche de ce service. Voici un exemple très simple.

Je m'envoie un mail avec comme sujet :
"Mozinor c'est le plus fort" et comme corps de mails "Mozinor c'est le plus fort ! Chandelles"

Quelques minutes plus tard, je veux retrouver mon mail, je fais donc une recherche sur "Mozino", réponse du moteur :

 

Je vous la remets :

Google, N°1 des moteurs de recherche n'est juste pas capable de retrouver un mail quand vous lui demandez une recherche sur un extrait de mots, donc par exemple vous cherchez un mot au singulier alors que celui-ci est au pluriel dans le mail ?

NADA !

Cuisiner des Quenelles !

Ah la Quenelle ! Chez moi c'est tout une histoire ! Et pourtant ma mère ne m'en a jamais cuisiné :) Pourtant j'en ai goûté chez un ami, ado. au brochet et à la sauce tomate, c'était si bon !

Et puis il y a cette histoire d'un ami qui jouait de la batterie et qui après des heures de répétition s'est levé en s'écriant "J'en peux plus ! ... J'en peux plus de la Quenelle !", signe d'épuisement. Et puis c'est resté, "Ne plus en pouvoir de la Quenelle", c'est être très fatigué et s'être donné à fond, c'est une expression qui colle bien en agence web, quand on est fatigué et investi depuis plusieurs semaines... on peut alors demander à ses collègues "Alors ? La Quenelle ?" :)

J'aime bien les expressions  - et les sketchs aussi et les blagues récurrentes, c'est un peu lourd mais ça soude des équipes - et j'ai toujours dans mon sac celle de la quenelle, si bien qu'un de mes collègues, Philippe m'en a ramené de chez le traiteur "Giraudet". Je suis très touché, un cadeau ça fait toujours plaisir, à manger encore plus :)

Les étapes de préparation sont sur la page du traiteur. J'ai choisi des les faire au four et gratinées :

Sortez les dans leur emballage : 

Commencez par préchauffer votre four à 220°C pendant 10 minutes.

Pendant ce temps disposez les Quenelles dans un plat à gratiner en les espaçants pour ne pas qu'elles se touchent :

Versez la sauce de votre choix, dans mon cas une sauce aux écrevisses ! 

Enfournez :

Laisser cuire en fonction du poids des Quenelles, pour nous ce sera 30 minutes mais en réalité 20 ont largement suffit : 

Dégustez ! 

Je suis nul en photo et je les prends avec mon iPhone 4 mais les photos sont dispos dans leur format original sur Flickr :)

Et bon appétit bien sûr et merci Philippe !

[ Ducati ] - Hypermotard 2013

Il y a quelques jours Ducati a annoncé l'évolution de son Hypermotard, moto avec un très fort caractère moteur et une esthétique qui sort de la norme. Voici une photo du nouveau modèle :

et une photo de l'ancien :

Dans l'ensemble je suis extrêmement déçu :

  • En premier lieu, disparation des pots sous la selle qui caractérisaient cette moto et qui lui donnait un côté "racé" et rappelait la série des 916 ! Et en plus on se prend un pot "japonisé" qui ressemble à une marmite et qui est disproportionnée.
  • Remplacement du cadre treillis tubulaire sous la selle au profit d'une plaque pleine
  • Retravail des flancs avec des courbes qui me semble inadaptées à ce type de modèle, je cherche du brute pas du compromis.
  • J'espère que le saute vente est démontable facilement parce qu'il est moche au possible !
  • Niveau moteur, on va gagner en puissance puisque le vieux D2 est remplacé par un D4 à refroidissement liquide avec ses 10 Kg de plus et son imposante stature, je trouve ça dommage sur une moto qui se veut légère, maniable et fine.

Visiblement tout le forum hypermotard est sur la question et les avis sont plutôt négatif sur le plan esthétique dans l'ensemble.

Ironsquid 2 : Championnat international de Starcraft II remporté par Life, Coréen de 16 ans

Starcraft II est un jeu de stratégie en temps réel dans lequel des joueurs produisent des unités et des bâtiments en fonction des ressources qu'ils exploitent. 

Pomf et Thud, deux "casters" (commentateurs) français ont monté un tournoi international intitulé "The Ironsquid" au cours duquel l'élite mondiale du eSport s'est affrontée.

Cette deuxième édition s'est déroulée, le 26 janvier 2013 au Palais des Congrès à Paris. Je ne suis pas un joueur assidu de ce jeux mais c'était l'occasion de passer une bonne journée avec des amis et découvrir un évènement unique en France. Imaginez-vous une salle magnifique regroupant 3 700 gamers (et des pointes à 60 000 visiteurs sur le stream live), venus assister à des rencontres intenses et épiques ! Même si j'en rêvais depuis tout petit, je ne pensais pouvoir assister un jour à ce genre de manifestation. Nous avons vécu un tournant non seulement dans le monde du jeu mais je pense également dans la culture en général. Imaginez deux joueurs, chacun dans leur boxe insonorisé et s'affrontant sur des matches allant de 6 à 40 minutes ? Je dois dire que c'est un peu curieux car ce jeu demande une concentration intense, une réflexion et une adaptation en temps réel de la récupération des ressources ainsi que de la production. Cette gestion est non seulement macro mais également micro, c'est-à-dire que les confrontations ne se résume pas à lancer ses unités contre l'adversaire mais à les positionner et utiliser leurs caractéristiques au même moment et de façon pertinente ! Ces joueurs ont forcément un côté nerd car à ce niveau de compétition, il faut un tournure d'esprit qui me semble un peu spéciale. Ce n'est pas clairement pas à la portée de tout un chacun.

La main gauche utilisée pour les raccourcis claviers montre que les joueurs font en moyenne 300 actions par minutes ! Le rythme est frénétique ! Le clavier est spammé en permanence pour optimiser le moindre détail.

La journée a été ponctuée d’interventions d'invités de renom comme DAY[9], caster, également connu pour ses tutoriels. Nous avons également eu la chance d'écouter deux groupes d'artistes, In Uchronia, groupe de metal ayant composé les thèmes musicaux de chaque joueurs. A chaque victoire de l'un deux, on avait le droit, en live, d'écouter un thème. Mr Vert, qui dans un style de musique française façon Les Blaireaux de Ravel nous ont joués trois morceaux ayant pour thème SC2, c'était non seulement bien fait mais aussi super marrant =)

La finale opposant le jeune coréen Life - 16 ans - à son homologue DongRaGua était tout simplement hallucinante. Life mené 3 à 0 est remonté à 3 - 3 pour finalement s'imposer 4 à 3 !

C'était complètement hallucinant de voir tout au long de la journée, Pomf, Thud et leurs invités commenter les parties et de voir le public littéralement déchainé, exprimer "HOUUUUUU", "WHOAAAAAAAAAA" et applaudir lors des attaques / défenses, contre-attaques et vibrer au rythme imposés par ces pro-gamers. Le public était archi-bouillant et l'ambiance était ultime ! Je suis vraiment heureux d'avoir pu y participer.

Un bref résumé de la journée est retranscrit sur le site d'eSport France.

Pour finir, même si dans l'ensemble l'événement s'est relativement bien déroulé et qu'il demande une sacré équipe d'organisation, voici quelques points qui feront d'Ironsquid III un événement encore meilleur :

  • A l'arrivée le matin, prévoir des files d'attentes claires et définies. Nous avons eu beaucoup de chances d'être quasiment rentrés lorsque les files non délimités ont explosés et se sont transformées en une masse de spectateurs pressés de rentrer. Je peux comprendre les réactions de certains qui ont fait l'effort d'arriver dès sept heure du matin pour être bien placés dans la salle et qui sont finalement rentrés dans la palais à 11h...
  • Le son dans l'ensemble n'était pas terrible et je pense que c'est un problème d’ingénierie son. C'est dommage compte-tenu de la qualité des groupes de musique et des matchs.
  • La scène contenait 6 projecteurs de part et d'autre, et mis à part pour les finales, ils étaient allumés et gênaient la visibilité sur l'écran géant.

J'ai pris quelques photos avec mon iPhone ainsi que quelques vidéos, elles sont dispo. sur cet album Flickr et sur cette page Youtube. Ne m'en voulez pas, c'est du boulot d'amateur mais cela devrait vous permettre de vous rendre-compte à quelle point l'ambiance était au TOP !

Vive Pomf et Thud ! Contrairement à ce que tu essayes de nous faire croire Pomf, VOUS DEVEZ reproduire cet événement l'année prochaine !

Ressources :

<Canvas /> say trop bien !

J'avais arrêté Twitter parce que j'avais trop de boulot, la période étant un peu plus calme, j'ai de nouveau du temps pour faire de la veille. Et voilà que je tombe sur un twitt qui présente cet outils : http://gree.github.com/lwf/ avec cette démo : http://gree.github.com/lwf-demo/html5/basic2/sample3.html.

Ça me rappelle furieusement Flash. Avant de troller, je n'ai rien contre Flash et il y a des cas dans lesquels il est parfait. Par contre ce qui m'ennuie c'est qu'il faut être un minimum au courant pour comprendre quelle techno. on utilise et pourquoi. Je vois très bien venir des cas d'utilisation comme cette démo de particules avec une particule contenant du texte. Je ne suis pas un extrémiste de l'accessibilité mais quand même à ce point là, trop c'est trop. Que voit votre revue d'écran préférée ? QUE DALLE ! Ou encore cette magnifique page - je sais pas si on appeler un site ou une application - pour découvrir les opportunités chez Google. Du beau lourd, mais alors pareil niveau accessibilité, on est bien loin du compte, et pourtant ce sont des pros qui ont réalisé ce projet, et je dirais même plus, des pros du référencement (sic) !

Alors même si les gains de Canvas sont énormes à savoir, utiliser des technos standardisées et sans plug-in j'ai des doutes quand à leur utilisation saines par tous les éditeurs de contenus.

[ Paris web ] - 2012 - L’année du random 100 ou l’année du GG !

J’ai ressenti différemment cette édition 2012. Je crois que j’ai tout simplement eu le temps d’en profiter. J’avais pris mes dispositions en posant deux jours de congés et tapant l’incruste chez Xavier et Thomas pour éviter de longues heures de transports. Bref j’ai eu du temps et j’étais bien dans mes baskets, toutes les conditions étaient réunies pour profiter à 101% de l’évènement.

Je ne vais pas m’embarquer dans le détails des conférences auxquelles j’ai assisté, d’autres le font et vous avez déjà la possibilité de voir les vidéos de certaines conférences !

Néanmoins j’ai été particulièrement frappé par la conférence de Mike Monteiro qui peut se résumer à « Prenez du recul, mettez l’affectif de côté et comportez vous en homme. » Je suis en plein dedans dans ma vie professionnelle et bien que le concept ne soit absolument pas nouveau, j’ai aimé voir  et entendre un conférencier qui partage son expérience à ce sujet. Le résumé parait simple mais le sujet est bien plus vaste, par exemple parce qu’il met en confrontation des cultures différentes. C’est vrai pour les cultures métiers comme confronter un designer et un marketer ainsi que pour les cultures territoriales comme confronter les États-Unis et la France.

Sur la forme et le fond, il y a différents éléments que j’aimerai aborder.

Paris Web a cette capacité à permettre à des conférenciers inconnus de venir exprimer leur propos avec plus ou moins d’assurance. C’est très important car même si nous avons toujours fait venir des « stars » qui sont pour beaucoup des conférenciers professionnels, il y a toujours de la place pour les amateurs. Je pense que c’est important de rappeler cette différence qu’il peut y avoir entre une organisation associative qui organise des évènements et une boite privée. Les objectifs ne sont pas les mêmes puisque qu’il n’est pas question de bénéfice à reverser à des individus dans le cas d’une association. Il me semble que la structure permet de laisser de la place à l’humain.

J’entends régulièrement parler de la difficulté de créer des échanges lors de ces trois jours. Il me semble pourtant que tous les ingrédients sont là. Des espaces de discussions larges pour les pauses, des « informelles » et même de l’alcool pour l’apéro. communautaire ! Si avec tout ça vous avez toujours du mal à rentrer dans une discussion, vous pouvez toujours aller à la rencontre de personnes en leur demandant ce qu’ils ont vu ou ce qu’ils font comme boulot. Cela provoque nécessairement une réaction que vous ayez vu la même conférence ou pas, vous aurez forcément de quoi discuter.
On nous a souvent reproché – je ne suis plus dans l’asso. depuis des années, mais en tant que fondateur je garde un œil attentif sur l’évolution de Paris Web et je me sens concerné pas les remarques que les participants peuvent faire – d’être trop un groupe « trop fermé ». Des efforts ont été fait dans ce sens pour peu qu’on se donne un peu les moyens d’aller vers les autres.
Je me rends compte que je connais des gens depuis une dizaine d’années maintenant et qu’il aura  fallu ce temps pour apprendre à se connaître et échanger sur autre chose que des banalités. On va pas se leurrer, chacun a sa personnalité et certains sont plus timides que d’autres mais je pense tout de même que les personnes qui viennent à Paris Web sont là pour échanger.

J’ai été également très touché des attentions de la part du Staff de Paris Web. Je suis très fier de voir ces équipes qui chaque année se défoncent pour réaliser un événement d’une telle qualité. Le périmètre des différents sujets abordés est bon et l’accueil est excellent. L’esprit et les valeurs de l’association ne sont pas écrits et n’ont jamais été énoncées ou énumérées clairement mais je constate que cet esprit et ces valeurs perdurent et je m’en réjouis !

Il y a naturellement des points à améliorer comme les déjeuners ou la musique sur le lieu de l’apéro. pour ne pas gêner les échanges mais dans l’ensemble ces trois jours sont mémorables !

Enfin, voici une liste de ressources à découvrir ou à redécouvrir glanées pendant l’évènement :


Et pour finir un gros bravo et d’énormes remerciements à toute l’équipe de Paris Web 2012, à Stéphane et Éric avec qui on a démarré en 2006 et à tous ceux qui nous ont fait confiance !

- page 2 de 10 -