Sur l'abandon d'Adobe Flash sur les mobiles....

Flash n'est pas mort, il est bien vivant !


J'arrive ce matin au boulot et découvre que les twittos sont bien excités suite à l'annonce d'Adobe d'abandonner le support du Flash Player sur mobile. BusinessMobile parle carrément "d'un coup de tonnerre" ! Attention tout de même car pour le moment il s’agit d’une fuite et non d’une annonce officielle. S'en suit un petit troll du matin sur la mort ou non de Flash. Flash n'est pas mort, au contraire il est bien vivant que ça vous plaise ou non, que vous soyez contre, que vous trouviez ça nul et propriétaire. Il y a une réalité du terrain qui pousse les professionnels à sortir l'artillerie lourde pour fournir à leurs clients des expériences riches compatibles sur tous les navigateurs.
La maturité des outils Flash et son implémentation cross-plateform permettent toujours, de contenir les temps de production. Je ne suis pas un pro Flash, bien au contraire ça fait des années que je me bat pour que les Standards avancent, somme toute, dans ma réalité quotidienne de chef de projet, j'ai des contraintes de coûts et de planning. Si Flash me semble plus adapté que les Standards pour répondre aux besoins de mon client dans son budget et bien je n'aurais aucune arrière pensée à lui proposer cette technologie car elle est adaptée. Les sites de Marque ne sont pas représentatifs de la galaxie des sites qui composent la toile, en attendant ils font vivre un certains nombres de professionnels et nous composons avec les moyens que nous avons pour produire. Dire que Flash est mort, c'est se voiler la face ou produire des sites web qui ont le choix de ne pas utiliser cette techo. Dans le domaine des grandes Marque ce choix n'est pas toujours possible. Je radote mais des sites comme http://www.nissan-stagejuk3d.com/ ne sont pas développables à l'identique, aux mêmes coûts, dans le même temps sur toutes plate-formes et navigateurs en technos standards. Accessoirement ça tourne pas mal sur un PC de 2006 avec Win XP et IE6/IE7.

et sur Mobile aussi !


Concernant les sites web, le retrait du Flash Player Mobile n'est pas une grosse perte. Il n'est pas aujourd'hui juste de dire qu'une application Flash desktop est utilisable sur Mobile. Comme pour les sites HTML, il est nécessaire de faire des adaptations, c'est-à-dire de repenser une partie de l'interface, de retoucher les assets et de recompiler pour que ce soit adapté aux périphériques mobiles. Ces derniers ne sont pas riches en batterie, en taille d'écran et puissance CPU. Même si ça évolue, on est loin d'un PC ou d'un Mac !
Concernant les applications, Adobe peut compiler sur code AS3 afin qu'il tourne et soit disponible sur l'Apple Store donc iDevice. A ce niveau là, il n'y a pas vraiment de compétition ou de troll qui tienne sur l'utilisation des standards ou de Flash. Que ce soit dans l'une ou dans l'autre des technos, quand vous installez une application vous n'avez pas accès au code source sur le périphérique, tout au mieux au package compilé. Pas de possibilité de bidouiller, de partager ou d'apprendre. A ce niveau là ç'est un problème de fournisseur de périphérique, de son mode de distribution et d'exécution et non pas des technos utilisées pour afficher des contenus.

Pour ouvrir...


Ceci étant, il y a quelques mois je pensais que Flash avait encore de nombreuses années devant lui - peut-être 8 à 10 ans - mais le temps avance très très vite dans l'informatique. Quand je vois le progrès des derniers navigateurs - CSS, WebGl, Canvas, Accélération matérielle, et l'enthousiasme grandissant autour des standards de profils non web à la base, je pense que Flash deviendra effectivement une niche pour des sites web très ciblés. Difficile de dire en combien de temps, mais je donnerais bien une estimation sur 3/4 ans.

On s’emballe sur ce sujet alors qu’il n’y a rien d’officiel. Adobe a racheté PhoneGap il y a quelques semaines ce qui permet de produire des applications natives sur les différents mobiles, maintient les évolutions d’Adobe Air et a lancé Adobe Edge. Il me semble que cette diversification est simplement commerciale et qu’il y a là une volonté de couvrir un maximum de technos. Je n’y vois pas de volonté de réduire la production web à HTML. J’ai même l’impression que cela démontre qu’il n’y a pas d’incompatibilité à produire des contenus en Flash ou en HTML mais qu'il question d'une cohabitation serrée et d'une utilisation pertinente des technos.

Commentaires

1. Le par NiKo

> je donnerais bien une estimation sur 3/4 ans

Ouais donc c'est mort quoi. Personne de censé ne développe un projet un peu conséquent sur quelque plateforme condamnée à si brève échéance.

2. Le par jpvincent

tu fais bien de rappeler
1. que "Flash" n'est pas mort, il s'agit d'un arrêt des nouveaux développement (bug fixing et support continuent) sur le flash player des navigateurs mobiles. Autrement dit, c'était un marché qu'ils n'ont pas réussi à conquérir car trop difficile techniquement, et impossible pour les autres fabricants de smartphones d'éradiquer la domination iOS
2. qu'Adobe fait des outils (que je n'utilise pas) d'animation qui n'ont pas d'équivalent dans le monde du libre
3. qu'Adobe prend depuis plusieurs mois le virage des technos Web (HTML5) en proposant d'abord des convertisseurs puis en annonçant l'export direct des animations en JS/CSS
Quand à savoir si Flash va mourir, moi aussi je lui donnais encore 10 ans, et pour le moment il y a toujours des choses que les technos du Web n'adressent pas :
- la protection des vidéos payantes avec la gestion des DRM. Le W3C refuse de mettre un pied dedans
- faire tourner des vidéos, websocket et d'autres choses maintenant dans HTML5 sur les anciens navigateurs. Tant qu'on aura à gérer IE8 voire 9, on aura du Flash, et là on est vraiment partis pour 10 ans
- les animations complexes, type dessin animé. Techniquement c'est faisable en SVG ou Canvas ou Javascript ou CSS, en pratique c'est injouable sans éditeur digne de ce nom

Il y a 1 an j'aurais mis la distribution de jeux vidéos pros sur tous navigateurs, mais il y a maintenant tellement de moteurs de jeux fait uniquement en JS, et sans Canvas donc compatible tout navigateur que ça n'est plus le cas.

3. Le par Neovov

Merci Adrien, ça fait du bien de lire des avis un peu plus posés que l'emballement "hihi flash ça pu, lol c'est mort".

La question est difficile parce que les usages sont différents.
On est tous d'accord, faire un site en Flash ce n'est peut-être pas la bonne solution.
Faire un site utilisant toutes les dernières API HTML5 et les nouveautés CSS3 c'est pas forcément évident et faisable non plus.

Ça dépend donc du périmètre du projet.

Dans mon cas, l'arrêt de support de Flash dans les mobiles (ce qui ne veut pas dire l'arrêt complet, ça va juste rester en l'état et être réparé à minima) n'est pas une si bonne chose que ça.
Je travaille dans la vidéo, et lire une vidéo sous android c'est pas forcément gagné. C'est d'autant plus pas gagné si on cherche à faire du streaming (MPEG Dash est très loin), on a pas d'autre choix que de faire du Flash qui a un support plutôt correct en vidéo (mieux que l'état actuel de l'API Media d'HTML5).

N'empêche, si on passait autant de temps à discuter avec des gens qui font du Flash qu'à basher/troller sur Flash, on avancerait mieux. Il y a à faire dans les deux domaines. Flash serait mort depuis longtemps s'il n'y avait pas un intérêt, une demande, si ce n'était pas une solution pour certains projets.

4. Le par Adrien Leygues - Voulf

@NiKo, c'est un peu toujours pareil ça dépend de ce que tu appelles un projet un peu conséquent, si tu penses à des applis back-end Flex effectivement ça serait un dommage encore que 3/4 ans ça laisse son lot d'innovations et d'évolutions qui seront valable plusieurs années après l'abandon du plug-in. Ca laisse donc le temps de voir venir, je ne m'aventurerais pas plus sur le sujet car je ne connais pas l'univers Flex et je ne connais pas les avantages qu'ils peuvent apporter par rapport aux standards.

@JPvincent, nous sommes d'accord !

@Nicolas Effectivement pour faire du streaming pas d'autre choix que Flash même si ça bouge du côté d'Apple avec Http Live Streaming (HLS) : http://developer.apple.com/resources/http-streaming/.

Ta remarque est presque bonne concernant le temps consacré à alimenter le troll... pour cotoyer des flasheurs au quotidien, ils sont concentrés sur ce qu'ils ont à produire et même s'ils sont spécialisés dans leur technos, nous avons beaucoup d'échanges notamment sur Canvas et ils renvoient de plus en plus de projets vers nous lorsqu'ils pensents que HTML est plus adapté que Flash. Ce qui m'a énervé ce matin en lisant les twitts c'est que les gens qui annonce la mort de Flash ne semble pas être dans la réalité de la production dans le monde du travail. C'est pour ça que je met en évidence une segmentation entre les particuliers, les pros et les pros qui ont à faire avec les grandes Marques.

5. Le par Neovov

T'inquiètes, je connais le HLS d'Apple ;).
L'inconvénient, c'est que ça ne fonctionne que sur du Apple (Safari, pas Chrome et iOS), donc tu ne peux pas t'en servir ailleurs.

Android le supporte normalement depuis la v3… donc uniquement sur les tablettes… Je dis normalement parce que le peu de tests que j'ai pu faire c'est pas encore ça…

Mais je deviens hors sujet :).

Ma remarque concernant les trolls, qui sont alimentés par les deux parties (les web et les flash), venait d'une conférence de Chris Heilmann à Fronteers. Tu as raison en parlant de segmentation. Je pense que j'avais un avis assez tranché sur Flash … avant d'en faire ! Et à mon avis le problème est là : On troll sans faire ou savoir faire, ce qui est tout sauf constructif.

6. Le par Pascal

je viens de passer 2 jours avec Adobe et ils ne sont pas près de lâcher Flash/Flex/AS3, leur suite de développement (notamment catalyst) et leur plateforme Lifecycle.
En revanche, ils se repositionnent pour donner un vrai sens business. Ne pas aller en frontal avec HTML 5, mais s'ancrer dans des niches comme des applis métiers, la publication multiplateforme. Je rappel qu'avec leur suite dev vous pouvez publier sur la quasi totalité des smartphones comme le disait Voulf plus haut.

Les animations vectorielles pour les pubs ou les effets Wahoo! de certains sites ne seront plus en Flash (et tant mieux).
C'est donc la mort de certaines utilisations de flash !

7. Le par King of Punk

Le jour ou les publicitaires vont s'emparer pleinement de toutes ces nouvelles technologies, on va vraiment avoir du soucis à se faire, et je vous assure que la question n'est pas si ils vont le faire, mais quand vont ils le faire.

8. Le par Francis Gabon

Mon cher Adrien,

Les "expériences riches compatibles sur tous les navigateurs" dont tu parles, ce sont des marques prétentieuses de merde qui veulent des sites full screen 100% Flash lourds mais bien tape-à-l'oeil, que le client/utilisateur lambda aura oublié dix minutes après, mais qui permettront aux gens de la marque de s'auto-congratuler entre eux, mais mon dieu regardez-moi ce splendide carousel en 3D, on va tout faire péter nos ventes avec ça.

La "réalité du terrain", ce sont les agences Web bien contentes de facturer ces trucs une fortune ("c'est du Flash vous comprenez, ça coûte plus cher à produire...), annoncés en grande pompe via communiqués de presse, et dont les gars qui ont bossé dessus, souvent des passionés comme toi, sont trop rarement fiers, et leurs utilisateurs finaux (des clients potentiels) pas spécialement emballés. Quand je lis ton post, j'ai l'impression d'entendre "moi non plus je n'aime pas Flash mais on va continuer à leur en vendre un moment parce-que nos clients sont casse-couilles avec leurs goûts de chiotte mais on voudrait quand même leur faire plaisir."

Bien sûr qu'à l'heure actuelle on ne peut pas refaire à l'identique des gros sites Flash en HTML5. Mais est-ce vraiment souhaitable ? Les énormes budgets de ces marques seraient bien mieux utilisés si les agences avaient un peu le courage de leur expliquer que créer des expériences "engageantes" (désolé pour l'anglicisme) peut se faire autrement qu'avec des gros sites Flash plein écran avec plein de loading et des transitions dans tout le sens, si on prend la peine d'assimiler le media sur lequel on bosse, sans tomber dans la facilité kitsch du grand show sons et lumières. C'est pas parce-que ce sont des grandes marques qu'il faut leur vendre de la merde.

Regarde Lancome.fr. Vous avez tous ensemble pondu un site vraiment très très chouette, mais complètement gaché par ces vidéos Flash ignobles et inutiles qui imposent un loading avant de pouvoir accéder au contenu.

On va me dire que Flash n'est qu'un outil, parfois mal utilisé, et qu'il est aussi possible de faire de la merde en HTML... Tout à fait, il suffit de voir le "nouveau" site Dior, et nul doute que d'ici 5 ans, lorsque Vuitton arrêtera de se branler avec leurs sites en Flash qui sentent le moisi, ils trouveront un moyen de nous faire des Skip Intro en HTML5. Sauf que Flash avait dès le début des limitations techniques intrinsèques qui finissaient de toute façon par ruiner l'expérience utilisateur, et que le Open Screen Project/Flash Everywhere n'était qu'une sale utopie commerciale et un gros nivellement par le bas.

Tout ça pour dire que Flash est mort, que vos clients le veulent ou non, et en faire le deuil le plus vite possible est la meilleure chose à faire pour le bien public. Flash aujourd'hui, ça ne sert plus qu'à aller sur Youtube et Dailymotion avec des vieux browsers, faire du casual game sur Facebook pendant les pauses dej, mettre du texte dans le clipboard et ptet deux ou trois autres utilisations bien ciblées. Très bientôt, lorsque la majorité des gens surferont via mobile, ce qui est déjà le cas dans pas mal de pays, les versions mobile de sites Web accapareront davantage de moyens que leur équivalent desktop, et Flash disparaitra de lui-même, tel ce brave Shockwave à son époque.

Bref, n'y vois là aucune attaque personnelle de ma part, mais plutôt la critique d'un système dans son ensemble et d'une certaine logique absurde.

Salutations amicales, mes respects, chapeau bas.

9. Le par Adrien Leygues - Voulf

Salut Greg,

Dans l'exemple de Nissan que je donne, on a une expérience plutôt sympa dans laquelle tu peux faire évoluer la voiture et jouer un peu avec. Tu passes un bon moment et tu t'en souviens, je n'y vois pas de prétention, je vois un objectif Marketing atteint. D'autant plus que le reste du site communique bien sur le reste de la Marque. Autant sur la voiture en 3D je ne vois comment faire autrement et je confirme le choix technologique autant pour le reste du site, effectivement, le choix du full flash est contestable.

Bien sûr qu'on est content de facturer, faut pas oublier que le marketing online c'est le nerf de la guerre pour les pros ! Mais là on change complètement de sujet, personnellement, je le redis, j'essaye de vendre la bonne techno en fonction du délai, du coût, des plateformes visées et de la tendance. Ce qui était vrai il y a 6 mois ne l'est plus forcément aujourd'hui. Pour ce qui a été vendu par les commerciaux aux clients sans tenir compte de l'avis des experts, c'est un tout autre débat que je ne traite pas dans ce billet et que je ne veux pas traiter.

Pour la suite, je ne vais pas redire ce que j'ai déjà écris, les opinions divergent et je ne prends pas ça comme une attaque personnelle =)

La discussion continue ailleurs